vendredi 17 décembre 2010

AQUAmag n°9 est sorti !

Disponible depuis peu, et uniquement sur commande, découvrez le nouveau numéro d'AQUAmag.

Au sommaire, il y a bien sûr Mikrogeophagus ramirezi (article que j'ai signé) qui fait la couverture, mais également la reproduction de la fameuse crevette Pinocchio, Caridina gracilirostris. L'article est l'œuvre de Jiri Libus, qui nous avait déjà auparavant bien surpris avec la repro réussie — une première, qui était à découvrir dans AQUAmag n°8 — de la crevette balais (ou bambou…), Atyopsis moluccensis.
Voilà un auteur à surveiller, devant tant de prouesses ! En discutant avec Jiri, j'ai pu évoquer le fait que de nombreux amateurs n'arrivaient pas à tenir à long terme cette espèce. D'après lui, c'est un phénomène plutôt normal, car même dans ses bacs, cette crevette ne vit pas bien longtemps (ceci étant dit, c'est quand même plus que 2 ou 3 mois !). Les paramètres de l'eau semblent beaucoup jouer pour la maintenance réussie de la gracilirostris. Alors qu'on se demandait si elle n'était pas mieux en eau plutôt douce et acide, il semblerait que non, et des paramètres moyens semblent plus indiqués. Il faut également savoir que la crevette Pinocchio est une espèce thermophile.
Voilà des pistes pour déjà s'assurer la bonne maintenance de l'espèce. Pour le reste, je vous conseille vivement la lecture de cet article.

Les amateurs d'Anabantidés ne sont pas en reste, puisque Olivier Buisson nous propose un aperçu bien détaillé du genre Microctenopoma. Vous y trouverez d'ailleurs une photo particulièrement exceptionnelle (du jamais vu, pour être franc !) et très surprenante de Microctenopoma ansorgii. Je ne vous en dis pas plus, c'est à découvrir dans le magazine…

Juste un petit mot pour dire que j'ai également écrit un article sur la visite au CosmoCaixa de Barcelone. C'est à cet endroit que j'ai fait une conférence pour le Goodeid Working Group (voir billet du 02 novembre dernier), et l'endroit est absolument magnifique. Surtout lorsque l'on sait que ce Musée héberge un aquarium amazonien de 400,000 litres d'eau ! Voir des arowanas (Arapaima gigas) évoluer gracieusement dans un tel volume reste une expérience unique. Idem pour des Heros sp. se glissant parmi les branches immergées d'un arbre (en résine, mais les répliques sont très convaincantes !). Un souvenir inoubliable…

Vous pouvez découvrir le sommaire complet et commander le n°9 d'AQUAmag sur le blog officiel, au prix de 6,90 €, frais de port compris.

P.S. : certains me demandent comment se procurer le Hors-Série n°1 d'AQUAmag dédié au nano-aquarium. Vous le trouverez également en vente sur le blog d'AQUAmag (cf. lien ci-dessus), mais aussi en kiosque ! À noter qu'il est très vite parti chez certaines maisons de la Presse, le mieux restant alors de le commander en ligne, d'autant que là aussi, les frais de port sont offerts.