jeudi 8 novembre 2012

Une explication au blanchiment des coraux ?

L'excellent blog de Coral Biome propose un article très intéressant sur les causes du blanchiment des coraux, et notamment le phénomène de rejets des zooxanthelles.
Il semblerait que ces dernières soient capables de se "dissimuler" auprès de leur hôte, à l'instar de parasites proches tel que le "Protozoaire" Plasmodium falciparum, responsable de la malaria.
Une équipe de scientifiques a donc décidé d'étudier les pistes conduisant à ce rejet, dans laquelle on retrouve Olivier Detournay, qui participe également à l'aventure Coral Biome. À l'heure où un blanchiment semble s'étendre sur les divers récifs coralliens du monde entier, ces pistes sont particulièrement prometteuses (d'autant qu'elles peuvent avoir des applications dans d'autres domaines, cf. l'article original publié sur Coral Biome).

Photo © Coralbiome


Pour en savoir plus, à lire ici.

Je rappelle que Coral Biome est une société créée par un aquaculteur et un biologiste marin ayant pour vocation de proposer aux aquariophiles la meilleure qualité de coraux d’aquaculture. La station est basée à Marseille et propose notamment de magnifiques Ricordea spp. d'élevage, entre autres. Pour en savoir plus sur Coral Biome, on peut se reporter au n°19 de ZebrasO'mag. Lire ici.

vendredi 26 octobre 2012

Bien démarrer un aquarium - sur Animalinfos.fr

Animalinfos.fr est un magazine papier gratuit, disponible essentiellement chez les vétérinaires et toiletteurs. On peut également s'y abonner au prix de 11 €.

 

Dans le n°24 de septembre-octobre 2012, vous y retrouverez un article sur le bon démarrage de l'aquarium d'eau douce, par votre serviteur.
Cette collaboration dans un magazine généraliste dédié aux animaux de compagnie me semble essentielle pour "prêcher la bonne parole". En effet, combien d'aquariums finissent à la cave (avec ses multiples déclinaisons : grenier, voire vide-grenier, cellier, décharge, etc.) chaque année par découragement, quand ce n'est pas un véritable écœurement face au décès massif des occupants du bac ?
Cet article n'a pas pour vocation de révolutionner les choses, mais s'il peut contribuer à modifier un tant soit peu la perception de ce hobby vis-à-vis des néophytes qui n'ont pas encore les "bons réflexes aquariophiles", alors c'est une petite satisfaction !

En résumé, un aquarium bien préparé à l'avance est un aquarium qui a toutes les chances de réussir. Une documentation régulière, au fur et à mesure des progrès, contribue également à cette réussite. Il ne faut pas non plus oublier les clubs locaux d'aquariophilie qui se démènent pour faire partager leur passion.

À noter que cet article est disponible gratuitement, et en intégralité, sur le site d'Animalinfos.fr, au lien suivant.

Bonne lecture !


samedi 29 septembre 2012

La CIL-IBSC sur Facebook

Pour les utilisateurs de Facebook, signalons que la CIL-IBSC (Communauté Internationale pour les Labyrinthidés - International Betta Splendens Club) a désormais sa page officielle.

Cette association a pour but la promotion des poissons dits à labyrinthe (nommés également "labyrinthidés", ce terme n'étant pas une appellation scientifique valide), incluant notamment les Anabantidés (Anabas - perche grimpeuse - ainsi que Ctenopoma, Microctenopoma) et les Osphronemidés (gouramis, bettas, colisas, etc., avec les genres Trichopsis, Trichogaster, Sphaerichthys, Betta, Colisa, Macropodus…).

La CIL-IBSC édite également un beau bulletin bimestriel avec une double-page centrale de photos couleurs, "Le Macropode" et organise régulièrement des congrès nationaux/internationaux (Blois, Baerenthal et Dijon), participant aussi de manière fréquente aux réunions de l'IGL en Allemagne.
Les amateurs de poissons à labyrinthe désirant échanger avec d'autres passionnés peuvent donc adhérer pour une somme modique annuelle à cette association.

Page Facebook : CIL-IBSC

Pour plus d'informations sur l'adhésion et les activités de la CIL-IBSC : site Internet officiel

Vous cherchez des renseignements concernant des poissons à labyrinthe (problème avec un betta ou questionnement sur une population incluant des gouramis bleus, par exemple…) ? Vous pouvez également vous inscrire gratuitement et poser vos questions, même sans être membre de l'association, sur le Forum de la CIL-IBSC.


dimanche 23 septembre 2012

AQUAmag n°16 et les "Trichogaster"

 

Le nouveau numéro d'AQUAmag est en kiosque et en animalerie depuis le début du mois de septembre.
Vous trouverez le sommaire et l'édito ici, sur le site d'Animalia Éditions où il est possible de le commander directement, si vous ne le trouvez pas par chez vous.

Une fois n'est pas coutume, l'édito est basé sur une petite réflexion taxonomique… qui n'engage que la rédaction et n'a pas pour vocation d'être une référence scientifique !
Faut-il donc désormais rebaptiser "notre" Trichogaster leerii : Trichopodus leerii, comme le font déjà les Allemands et d'autres, ou bien être prudents et attendre une véritable décision de l'ICZN qui tarde à venir, d'autant que les tenants de cette "nouvelle" appellation ont jugé inutile de porter le problème devant cette dite commission ?
Sans avoir d'avis réellement tranché sur le sujet (chacun son métier), rappelons tout de même qu'un synonyme antérieur, a priori valide mais inusité depuis plus d'un demi-siècle peut être considéré comme un nom oublié (Nomem oblitum). D'ailleurs, personne ne trouve à redire quand il s'agit de Betta splendens, puisqu'on a là aussi un problème d'antériorité avec comme synonyme Betta rubra !
Pourquoi vouloir être si catégorique pour les Colisa (qui deviendraient Trichogaster !) et Trichogaster (potentiellement des Trichopodus, vous suivez ?), des synonymes employés depuis largement plus d'un demi-siècle et ne pas appliquer la même démarche implacable pour notre célèbre combattant du Siam ? Pourquoi diable bouleverser des taxons jusque-là reconnus par tous et qui auraient pu continuer ainsi, s'il n'y avait eu ce dépoussiérage de vieux synonymes, et ignorer superbement le même problème pour une autre espèce, d'autant qu'il semblerait bien, sauf nouvelle révélation, que nous soyons devant la même situation ? À ce moment-là, il convient de réviser de très nombreuses espèces et d'appliquer le même principe à toutes. Or, c'est loin d'être le cas. Pourquoi donc insister pour ces poissons-là, d'autant que cela risque de créer une belle confusion !
Autant de questions qui demandent des réponses objectives, sans prises de position passionnelles, et qui méritent qu'en attendant un véritable éclaircissement on continue à employer le nom de genre Trichogaster… pour les Trichogaster, et Colisa pour les Colisa ! Ou alors, qu'on y mette des guillemets, voire des parenthèses, en attendant d'y voir plus clair, avec une décision logique… et acceptée par tous (ou presque).

mardi 31 juillet 2012

En kiosque : Bassins de Jardin n°3 !



Ça y est, le n°3 de Bassins de Jardin est disponible en kiosque et en vente par correspondance.
Vous découvrirez sur le site officiel l'intégralité du sommaire.

Histoire de supporter la chaleur, votre serviteur a notamment écrit un article sur "l'hivernage des poissons". Si cela peut paraître décalé, n'oublions pas que le prochain numéro sortira en novembre. Mieux donc avoir pris ses dispositions à l'avance !

J'attire également votre attention sur le "Parole d'Expert" de ce nouveau numéro, consacré à Olivier Beaujard, pisciculteur de son état pour Les Étangs d'Occitanie. En plus de répondre à mes questions, Olivier nous a également écrit un article sur la repro artificielle des koïs, servi par de belles photos de Christian Piednoir, qui a pu se rendre sur place.

Et pour changer un peu, Philippe Royer, rédacteur en chef de Oiseaux Passion (entre autres) et passionné par la nature en général, nous parle des canards d'ornement... en bassin ! À ne réserver qu'aux plus grosses installations, évidemment.

Bonne lecture !

jeudi 5 juillet 2012

Concours de crevettes en Pologne !

Le 3e Championnat de Crevettes (Open Shrimps Championship) se déroulera durant l'exposition ZOO-BOTANICA à Wroclaw, Pologne, du 14 au 16 septembre prochain.

Un comité de Juges professionnels départageront les vainqueurs, composé de :

Paweł Szewczak, Président du Jury, Atoll Zoo

Chris Lukhaup, Allemagne, Crustahunter/Crusta10

David Hoffmann, France, www.crustafarm.fr, www.les-crevettes.com/index.ht​ml

Roland Dąbrowski, "Mosura", mosura.com.pl

Grzegorz Nowiński, "Novina", www.novina.pl

Conditions :
Pour s'enregistrer au concours, envoyez un e-mail à office@wigor-targi.com ou par tél. :
+48 71 359 04 51
Les crevettes seront jugées le vendredi 14 septembre, tandis que la cérémonie pour les récompenses se déroulera le samedi 15 septembre.

 5 catégories sont admises :
 Catégorie 1 :
Neocaridina cf. heteropoda (toutes variétés de couleur)
Catégorie 2 :
Caridina cf. cantonensis "Tiger" (toutes couleurs)
Catégorie 3 :
Caridina cf. cantonensis "Red et Black Bee" (de A à SS - Hinomaru, inclus Snow White)
Catégorie 4 :
Caridina cf. cantonensis "Red et Black Bee" (de SS+ - Double Hinomaru)
Catégorie 5 :
libre

D'autres détails bientôt, mais vous pouvez déjà contacter l'organisateur.
Bonne chance à tous les participants !

jeudi 14 juin 2012

AQUAmag n°15, le sommaire



AQUAmag n°15 est disponible depuis quelques jours.

En voici le sommaire :

Magazine
p. 4 Actuel - Nouveautés ichtyologiques, événements, produits (Spécial Interzoo 2012 !)
p. 12 Parole d’expert - Philippe Ancelot, Président de la F.F.A.

Technique
p. 16 Retour aux sources - La population de l’aquarium
p. 20 Produit aquariophile - Les conditionneurs d’eau

Pratique
p. 24 Nano-aquarium - L’entretien du nano-aquarium
p. 28 Bac en place - Un micro-habitat dans 20 litres

Aquascaping
p. 32  - Créer et entretenir un magnifique avant-plan
p. 36  - Quelles cuves pour l’aquascaping ?
p. 40  - Interview d’un Juge de l’IAPLC

Aquatique
p. 42 Raretés - Sundadanio spp. & Alestopetersius nigropterus
p. 44 Reportage - Le Mexique, pays des Goodeidés
p. 50 Portrait nature - Rare et beau Dario hysginon
p. 54 Plantes - Le genre Echinodorus

Maintenance
p. 58 En vedette - Découvrir les platys
p. 62 Discus passion - Discus : la qualité de l’eau
p. 66 Crevettes & compagnie - Macrobrachium dayanum, un prédateur… paisible !
p. 70 Repro - Artemia salina, tout sur sa culture
p. 74 Resto & Véto - Les infections virales

Les amateurs de vivipares ne seront pas déçus, avec un article présentant les platys (espèces Xiphophorus maculatus et X. variatus) par Alain Grioche, membre éminent de l'AFV et biologiste de surcroît. On retrouve un autre papier concernant cette fois les Goodeidés du Mexique, rédigé par Jean-François Lorieux. Celui-ci a eu la chance de faire un stage à l'Aqualab, entité dirigée par des scientifiques mexicains qui se consacrent à la sauvegarde des Goodeidés, dont la plupart des espèces endémiques sont en voie de disparition.

Pour les autres, il y a également de quoi faire. Sylvain Mathieu nous dresse le portrait de Dario hysginon, un Badidé encore difficile à trouver… Mais avec quelques recherches, ce n'est pas non plus impossible ! Sylvain nous relate également la reproduction de cette espèce, qu'il a réalisée avec succès. Vu les poissons qu'il arrive à multiplier (Betta macrostoma, Luciocephalus pulcher… et j'en passe), cela devient presque "anodin" ! Évidemment, c'est une boutade, et encore bravo à lui.

Aurélien Bour nous détaille le genre Echinodorus, et notamment les révisions récentes. Il y a encore du changement, il va falloir s'y habituer !

Quant au "Parole d'Expert", il est consacré à Philippe Ancelot, qui a répondu de manière très complète à mes questions. Merci à lui ! Pour rappel, Ph. Ancelot est le Président de la F.F.A.  (Fédération Française d'Aquariophilie).

Un petit mot pour annoncer également l'arrivée de Gerald Bassleer dans l'équipe. Gerald est bien connu pour ses travaux sur les maladies des poissons d'ornement, qu'ils soient d'eau douce, marins ou encore de bassins. Ce premier article nous présente succinctement les principales maladies virales rencontrées en aquariophilies d'eau douce. Cela permet de mettre un nom à certaines pathologies apparemment "inexpliquées"… Les amateurs de Colisa spp. savent de quoi je parle !
Pour ceux qui désireraient un ouvrage complet sur les maladies, citons le Guide pratique des maladies des poissons, par le même Gerald Bassleer.

D'avance bonne lecture.

samedi 2 juin 2012

AQUAmag n°15, couverture et édito

Couverture AQUAmag n°15Prévu pour ce mois de juin, le n°15 d'AQUAmag est disponible en pré-commande (livraison courant du mois).
Découvrez ici la couverture.
L'édito, qui vous en révèlera plus sur le contenu de ce nouveau numéro, est également en ligne sur le blog d'AQUAmag.
Le sommaire dans son intégralité sera publié prochainement.
D'avance bonne lecture !

jeudi 31 mai 2012

Quelques variétés d'Amphiprion à Interzoo

video

Un petit aperçu vidéo de quelques variétés d'Amphiprion var. croisées au salon Interzoo (Nuremberg, Allemagne), qui s'est tenu durant ce mois de mai.
Bon (court) visionnage !

mercredi 30 mai 2012

ZebrasO'mag n°21


Disponible depuis ce mois de mai, voici le n°21 de ZebrasO'mag.

En couverture, les nouvelles variétés de sélection de clowns (principalement A. ocellaris et A. percula) qui connaissent un franc succès depuis quelque temps. La preuve en est, le dernier salon Interzoo à Nuremberg (Allemagne) avec plusieurs bacs hébergeant ces "créatures".

C'est encore un magnifique numéro, qui donne envie à plus d'un titre.
Personnellement, il est évident que cet article (signé Sabine Penisson) sur les formes d'élevage d'Amphiprion spp. ne pouvait me laisser indifférent. Car au-delà des couleurs acidulées qui suscitent l'envie, se pose bien sûr la question de l'élevage des poissons d'eau de mer à destination du commerce aquariophile. Cela signifie-t-il la fin du prélèvement en milieu naturel ? Certainement pas, car il est évident que ce hobby ne se limite pas à la recherche de poissons "fantaisie" et que bon nombre d'amateurs ne se laisseront nullement impressionnés par de telles créations, préférant les formes naturelles.
Toutefois, cela permet à toute une frange, et notamment les débutants, de "se faire la main" sur des animaux d'élevage, censés être plus résistants et forcément déjà acclimatés à la vie en aquarium. Donc, des poissons moins stressés dont le taux de mortalité, on ne peut que l'espérer, devrait être bien plus bas que pour les sujets prélevés en milieu naturel.
Bien sûr, certains diront que cette démocratisation risque d'amener une catégorie d'amateurs qui ne cherchent pas à reconstituer un biotope, mais avoir un tableau vivant chez eux. Et que le gâchis sera donc le même… voire pire qu'avant. Mais c'est aussi à nous, aquariophiles de longue date, de sensibiliser ce nouveau public et faire en sorte qu'il y ait le moins de "déchets" possible. Et c'est bien sûr également le rôle des commerçants d'orienter leur clientèle vers des animaux plus faciles à maintenir, et/ou en prévenant sur les risques d'échec.

Donc, à tous ceux tentés par ces jolis "clowns" ultra colorés, rappelons que l'aquariophilie d'eau de mer n'est pas forcément la plus simple pour commencer… loin de là !
Et que si l'on désire un simple tableau coloré, pourquoi ne pas rester sur un nano-bac d'eau douce, avec quelques crevettes faciles, telle la Neocaridina heteropoda et son cortège de variétés (dont la plus connue est la "red cherry") ?

L'article propose en outre plusieurs pages consacrées à l'identification de toutes ces nouvelles variétés d'Amphiprion spp., avec une iconographie très riche.

À propos d'aquariophilie d'eau de mer, le magazine nous propose également un excellent article (par Stéphane Barre, qui est également auteur pour AquaMag) sur le budget d'un aquarium récifal.  Pour tous ceux tentés par l'aventure, on ne peut que vivement recommander la lecture de ce papier. Cela permet de savoir, dès le début, où l'on va ! L'auteur nous détaille notamment les budgets d'un nano entre 30 et 30 litres, ainsi que celui d'une cuve récifale de 500 litres. Article pratique et fort utile.

Sabine Penisson nous fait également découvrir les Syngnathidés, avec ses deux sous-familles : Hippocampinés et Syngnathinés. Le mérite de cet article est bien sûr de nous prévenir sur la grande difficulté de maintenance de ces poissons. Malgré leur fantastique allure, ils ne conviennent qu'aux amateurs chevronnés ; d'autant qu'ils sont plus adaptés à la maintenance en bac monospécifique. Bref, pour la plupart d'entre nous, mieux vaut passer notre chemin ! Ce qui n'empêche pas d'en apprendre quand même un peu plus sur cette drôle de famille.

Pour terminer cette petite revue de presse, signalons un article sur la reproduction de Synchiropus splendidus (poisson mandarin). L'élevage de cette espèce est aujourd'hui bien maîtrisé. Et ajoutons que même si les sujets issus de pisciculture peuvent être plus chers à l'achat, ces animaux présentent un énorme avantage par rapport aux poissons sauvages : ils acceptent les proies inertes. Donc, la maintenance problématique de cette espèce est aujourd'hui grandement facilitée.
Et ce qui permet une pirouette finale : l'élevage de poissons marins, c'est peut-être l'apparition de formes de sélection que certains peuvent condamner pour leur côté "kitsch", mais c'est aussi une maintenance simplifiée pour des espèces jusque-là réputées difficiles. Espérons juste que l'on gardera un équilibre entre variétés "commerciales", pour tous (ou presque !), et espèces délicates, pour amateurs plus exigeants…

Plus de détails concernant le sommaire, avec également l'édito en intégralité à retrouver ici :
ZebrasO'mag n°21
Et pour l'acheter, c'est directement là !





dimanche 27 mai 2012

Bassins de Jardin n°2, en kiosque

Le nouveau numéro de Bassins de Jardin est en kiosque depuis déjà quelque temps.

On me demande régulièrement où le trouver, certains se plaignant de l'absence du magazine dans leur Maison de la Presse habituelle. J'attire l'attention sur le fait que celui-ci ne se trouve pas au rayon "aquariophilie" ou "animaux", mais bien dans le rayon "jardin" ou "décoration extérieure".
Le cas échéant, il est également possible de demander à son commerçant habituel qu'il le commande pour le recevoir régulièrement, à compter du prochain numéro. Si vous êtes un client régulier, et assidu, il n'y a aucune raison qu'on vous refuse un tel traitement !
Sinon, il reste la commande en ligne, sur le site d'Animalia Éditions.

jeudi 3 mai 2012

Bassins de Jardin n°2, c'est pour bientôt !


Le n°2 de Bassins de Jardin sera disponible en kiosque dans la première quinzaine de ce mois de mai 2012. Rappelons qu'il s'agit d'un nouveau trimestriel dédié donc aux bassins, piscines naturelles et autres pièces d'eau extérieures.

Vous pouvez découvrir l'édito et le sommaire détaillé sur le site officiel, à cette adresse. Il est  disponible en précommande, pour livraison courant du mois.

D'avance, bonne lecture !

mercredi 2 mai 2012

Interview dans Aqua Journal (ADA) - édition japonaise


Dans la dernière édition papier (et en japonais uniquement) d'Aqua Journal, on peut retrouver une interview de plusieurs membres du Jury de l'IAPLC 2012 : Hajime Ozaki, Friedrich Bitter, Wang Defeng, Johnson Wai, Frantisek Kolin et moi-même.

Chaque juge répond à la même série de questions, à savoir :
- quel est notre hobby ?
- quelle satisfaction retirons-nous de l'aquarium planté ? qu'est-ce qui nous attire dans le hobby de l'aquarium ?
- lorsque l'on juge, quel est le point qui nous paraît le plus important ?
- comment voyons-nous l'avenir de l'aquascaping et l'évolution du style ?

Parmi les autres thèmes abordés dans ce n°199 (!), il y a l'habitat des poissons. Avec de superbes photos d'aquariums réalisés par Takashi Amano, et plusieurs clichés pris en milieu naturel, notamment des vues subaquatiques de la région amazonienne. On retrouve par exemple des Hemigrammus bleheri évoluant dans les eaux "noires" d'un cours d'eau d'Amazonie. Tout est en japonais, mais on ne se lasse guère de la maquette et des photos présentées.

À noter que ADA, pour fêter ses 20 ans, vient d'éditer une très belle plaquette envoyée à ses partenaires et traduite en plusieurs langues. On peut ainsi la recevoir en français. Retrouvez le descriptif ici.

vendredi 13 avril 2012

Membre du Jury de l'IAPLC 2012

[To the attention of English readers: please see below the French text for the translation]

Je suis heureux d'annoncer que j'ai le grand honneur d'être membre du Jury de l'IAPLC (International Aquatic Plants Layout Contest) 2012. Ce concours d'aquascaping de renommée internationale est l'œuvre de M. Takashi Amano.

La rédaction d'AQUAmag est également heureuse de participer à cet événement qu'elle soutient depuis de nombreuses années en restant un partenaire privilégié.

On peut retrouver tout le Jury au lien suivant. Je reviendrai très bientôt sur cet événement.

En attendant, je souhaite bonne chance à tous les participants. J'espère également que les Français seront très nombreux à s'inscrire au plus grand concours mondial d'aquascaping. N'hésitez pas, c'est le moment !
Attention : la date de clôture est au 31/05/2012 (heure japonaise, soit -7h).

[English]

I am pleased to announce I have the great honor to be part of the Jury of the IAPLC 2012 (International Aquatic Plants Layout Contest). This aquascaping contest is the work of Mr. Takashi Amano.

The AQUAmag (French magazine dedicated to freshwater aquarium hobby) editorial team is also happy to take part to this event that it supports for many years.

You can check all the Jury members to the following link. I’ll give an update quite soon regarding this event.

Meanwhile I wish good luck to all the participants. Of course I have a special thought for the French participants and I hope they will be more numerous this year.

Be aware the Application expiring date is 05/31/2012.

vendredi 6 avril 2012

Indignation… Total

Après bientôt 13 années de procédure, Total va peut-être sortir blanchie de la marée noire qu'elle a occasionnée. Pire, sa première condamnation pour imprudence pourrait être simplement annulée !

En effet, l'incident s'étant déroulé en zone internationale, la cour de Cassation doit décider si elle suit l'avocat général qui préconise l'annulation de la condamnation. Pour quel motif ? Le plus cynique qui soit : battant pavillon chypriote, l'Erika était donc un bateau étranger qui au moment de l'incident se trouvait en zone internationale. Autrement dit, ce serait à Chypre de traîner Total en justice, et non pas à la France, alors que ce sont les côtes bretonnes et vendéennes qui ont été souillées… Il est évidemment ridicule d'imaginer un seul instant que la justice chypriote puisse s'attaquer à Total et la faire condamner.
Mais çà ne s'arrête pas là. En annulant cette condamnation, la justice française donnerait alors un permis de polluer, en toute légalité.

Il n'y a plus qu'à attendre la décision, qu'on pense hélas déjà à l'avantage de Total. Mais on peut encore espérer… un petit peu.

À noter que dans le même temps, les autorités écossaises viennent de décider l'envoi d'une équipe d'experts en mer du Nord, afin d'évaluer l'impact de la fuite de gaz sur la plate-forme de… devinez qui ? Total ! Apparemment, l'Écosse n'a pas vraiment confiance dans les communiqués rassurants de notre (trop) chère compagnie pétrolière.

Qu'il semble loin le temps où l'on nous parlait d'écologie, d'écogestes et tutti quanti. Où est donc passé le Grenelles de l'Environnement ? Certainement sous une bonne couche de mazout. Merci Total !

Quelques liens pour en savoir plus :
Le Monde
L'édito de Paul Quinio sur Libé
Ouest-France

[EDIT du 10 avril 2012]
Correctif : l'Erika ne bat pas pavillon chypriote, mais bien sûr pavillon maltais. Une erreur commise à force de voir rouge face à ces phénomènes de marée noire… et de total(e) impunité.
À noter que le pavillon maltais est considéré comme un pavillon de complaisance. Voici la définition donnée sur Wikipédia :
"
Un pavillon de complaisance également connu sous le terme pavillon de libre immatriculation est l'immatriculation d'un navire dans un pays qui permet à des propriétaires étrangers de placer leur bateau sous leur juridiction. Les armateurs choisissent ce pavillon pour son caractère peu contraignant, en matière de fiscalité, de sécurité du navire ou de droit du travail auquel est soumis l'équipage par exemple."
Effectivement, on aura remarqué que pour ce qui concerne l'Erika, le caractère de sécurité du navire était très loin d'être contraignant…
Pour en savoir plus sur le pavillon de complaisance : Wikipédia

mardi 3 avril 2012

Les Amphibiens sont arrivés…

Officiellement, le printemps est arrivé depuis déjà plus de 10 jours. Mais officieusement, cela fait quelque temps que de doux coassements se font entendre dans le jardin… plus proches que jamais.

Près de la terrasse, trône une vieille caisse en plastique remplie à moitié d'eau de pluie (et d'eau de conduite pour le reste), destinée à accueillir les larves de moustiques censées apporter un complément alimentaire aux poissons (les plus espiègles demanderont : "mais qui est donc le complément alimentaire qui va stimuler la ponte des femelles moustiques, nécessitant du sang ?"). Et voici que certains en profitent !

Il s'agit d'un couple de crapaud commun (Bufo bufo) qui semblait avoir trouvé là un site bien accueillant pour leur future descendance ! On voit ici les animaux, en bas à gauche sur la photo. Finalement, ils vont préférer un bassin situé à quelques mètres, toujours en abord de la terrasse, et dans lequel il n'y a aucun poisson. En fait de "couple", je m'apercevrai très vite qu'il y a finalement 3 crapauds dans cette caisse… et qu'une fois dans le bassin, 2 autres s'ajouteront encore. Apparemment, il y aurait 4 mâles pour une femelle, au vu de la lutte acharnée qui s'est déroulée ce week-end pour l'accouplement. À tel point, qu'avec à un moment les 4 mâles sur elle, j'ai cru que la femelle allait se noyer ! Cela fait en tout cas une sex-ratio plutôt déséquilibrée.

Chose intéressante : durant des années, dans le quartier relativement nouveau où j'habite, pas un seul coassement de crapaud. La forêt n'est pas très loin toutefois, à seulement 15 mn à pied pour un Humain. Mais pour ces petits animaux, cela fait tout de même une sacrée distance, d'autant que les routes, dont une très fréquentée, sont nombreuses.
Petit à petit, des coassements se sont faits entendre, d'abord lointains ces dernières années, puis de plus en plus proches, jusqu'à la capture par inadvertance, dans une piscine gonflable, d'un premier crapaud esseulé l'an passé. Apparemment, au fil du temps, on peut imaginer que les animaux ont commencé à coloniser les jardins avoisinants, gagnant du terrain année après année, malgré les routes particulièrement dangereuses pour ces Amphibiens. En un sens, malgré les bouleversements urbains, la Nature tente toujours de reprendre ses droits.

Depuis la prise de cette photographie, la ponte a eu lieu dans le bassin (et apparemment rien dans la caisse en plastique initiale) : de longs cordons d'œufs ornent la surface du bassin. Il y en a sans doute d'autres, plus en profondeur, mais impossible de savoir à cause de la dense végétation flottante.
À noter que depuis, je n'ai plus aperçu un seul crapaud. J'ignore s'ils ont quitté le jardin, car il m'a semblé entendre quelques sons caractéristiques émis par ces Amphibiens. Mais impossible de les repérer, alors que jusque-là ils n'étaient guère discrets. On sait que les crapauds vont se reposer une fois la période des amours terminée… mais est-ce vraiment déjà fini ?

Pour conclure, je suis bien embêté… Moi qui espérais installer les poissons tropicaux à la belle saison, je vais devoir attendre le bon développement des têtards, voire leur métamorphose, pour éviter toute prédation (ceci étant dit, je doute que des petits Cyprinidés ou même des Osphronemidés - Macropodus ocellatus par ex. - s'en prennent à ces gros têtards). Car il faut rappeler qu'il est interdit de prélever ou détruire ces animaux, qui sont protégés. Je dois donc assurer leur protection ! Ce qui reste tout de même gratifiant, même si mon rôle est plus que limité.
J'avoue par contre être un peu pessimiste sur ce qui arrivera aux crapauds juvéniles lorsqu'ils quitteront le bassin, qui est une sorte de havre pour eux. Bien sûr, le nombre fait la force, et il y aura sans doute des survivants. C'est la loi de la Nature. Je serai sans doute fixé l'année prochaine, lorsqu'ils reviendront à nouveau pour pondre… N'y aura-t-il que 5 crapauds, une dizaine ou bien plus ? Réponse au printemps 2013 !

mercredi 28 mars 2012

Réunion AFV le 1er avril (authentique !)

L'Association France Vivipares (AFV) organise son Assemblée Générale à St-Cyr sur Mer (83270) ce dimanche 1er avril 2012.
La journée commence dès 9h00 sur le port de la Madrague à St-Cyr. Au menu, A.G. donc (réservée aux membres de l'AFV) mais aussi "bourse en sac" de poissons, plantes, matériel, etc. Venez nombreux !
Plus d'informations sur le site de l'AFV.

À dimanche.

dimanche 18 mars 2012

Bibliographie mise à jour en ligne

J'ai mis à jour ma bibliographie.
Sont inclus les articles parus dans AQUAmag, depuis 2008. Il ne s'agit pas d'un index du magazine, mais seulement des textes que j'ai rédigés. Pour en savoir plus sur le contenu d'AQUAmag et retrouver l'ensemble des articles, merci de vous rendre sur le site officiel.

Ne sont mentionnés que les articles "de fond". Tout ce qui concerne les événements temporaires auxquels j'ai participé n'a pas été inclus, puisque j'ai supposé que les lecteurs cherchaient surtout des informations sur les poissons ou éventuellement les aquariums publics.

Bonne lecture.

PhC

jeudi 15 mars 2012

AQUAmag n°14, suite

Le nouveau n° d'AQUAmag est désormais disponible ! Pour ceux qui ne le trouveraient pas vers chez eux, il reste la commande en ligne.
C'est ici.

mardi 6 mars 2012

AQUAmag n°14, bientôt disponible

Le nouveau numéro d'AQUAmag est en cours de distribution. Les abonnés le recevront très prochainement. Quant aux autres, ils pourront le découvrir dans leur animalerie / jardinerie préférée, ou en kiosque.
Sinon, on peut toujours le commander au lien suivant.

Concernant la couverture, il s'agit d'une population sauvage de Apistogramma cacatuoides originaire du Pérou.

À cette occasion, le grand (et ce n'est pas qu'une métaphore) Patrick de Rham nous relate ses observations in situ, lui qui a eu la chance de voyager à travers le monde et de passer notamment beaucoup de temps au Pérou. Il nous présente ainsi deux biotopes à cacatuoides bien particuliers qui, s'ils ont beaucoup de points communs, divergent également sur de nombreux aspects. De plus, il souligne les différences de motifs et de colorations des deux populations de Apistogramma cacatuoides qui peuplent ces biotopes. Cet article me semble particulièrement précieux, car il nous permet de mieux appréhender le milieu naturel de ces poissons, et de mieux comprendre leur écologie. Cela permet évidemment de mieux s'inspirer pour la composition du décor et/ou l'aménagement technique de l'aquarium.
À noter que dans son article, Patrick de Rham a préféré baptiser les cacatuoides présents sous le nom de Apistogramma cf. cacatuoides. Le "cf." est l'abbréviation de confer, qui signifie "proche de". Il y a de très fortes chances pour qu'il s'agisse bien de populations géographiques de l'espèce Apistogramma cacatuoides qui présente tant de couleurs et motifs différents selon les localités, mais dans le doute, mieux vaut rester prudent et parler de formes "proches de" A. cacatuoides. Dont acte.

Sans détailler tout le sommaire, je tiens également à signaler le très bon article de Nicolas Charpin, consacré à la reproduction de Leporacanthicus joselimai, connu également sous le code L264. Outre ses observations pertinentes qui nous en apprennent plus sur la multiplication de ce Loricariidé, Nicolas a également fourni des photos bien documentées sur le développement de cette espèce, depuis le stade embryonnaire jusqu'au stade juvénile. Merci à lui, et félicitations pour cet article particulièrement intéressant.

Le sommaire :

Magazine

p. 4 Actuel - Nouveautés ichtyologiques, événements, produits
p. 10 Où nous trouver ?
p. 11 Abonnement

Technique

p. 12 Retour aux sources - Prévenir les algues
p. 16 Produit aquariophile - Le décor inerte en « dur »

Pratique

p. 20 Nano-aquarium - Quelques micro-plantes pour nano-aquariums
p. 24 Aquaterrarium - Des « labyrinthidés » en aquaterrarium

Aquascaping

p. 30 - Le CAPA 2011 : Concours Aquagora de Paysages Aquatique
p. 36 - Réaliser un décor avec des Echinodorus
p. 42 - Les apports de carbone

Aquatique

p. 46 Raretés - Microphis deocata, Erethistes jerdoni & Trochilocharax ornatus
p. 48 Cichlidés - Apistogramma cacatuoides, facile, et pourtant…
p. 54 Aquarium biotope - Apistogramma cf. cacatuoides, témoignage du Pérou
p. 58 Plante - Bolbitis heudelotii, une fougère exigeante

Maintenance

p. 62 En vedette - Microdevario kubotai, le rasbora émeraude
p. 66 Discus passion - Prévenir et gérer les conflits
p. 70 Crevettes & compagnie - Les crevettes, mode d’emploi
p. 74 Repro - La reproduction du L264, Leporacanthicus joselimai

p. 78 Abonnement
p. 79 Boutique
p. 82 Bon de commande


lundi 5 mars 2012

Dur hiver pour les tanichthys

L'hiver en Provence, comme partout ailleurs dans l'Hexagone, voire dans toute l'Europe, a été particulièrement rigoureux.
En plus d'une neige qui a recouvert jardin et bassin durant une bonne dizaine de jours, la glace était de la partie, avec des températures parfois inférieures à -10°C la nuit, et qui approchaient péniblement les -3°C au plus "chaud" de la journée.

Il va sans dire que pour les vairons de Chine (Tanichthys albonubes), dont la distribution s'étend depuis les environs de Canton jusqu'au nord du Vietnam, cet hiver était particulièrement rude. J'ai maintenu sans difficulté plusieurs générations de ces petits Cyprinidés en extérieur, en Provence, où la rare glace n'avait pas plus de 2 cm d'épaisseur (voir mes publications à ce propos dans les anciens numéros d'AQUA Plaisir, entre 1998 et 2008)… Mais cette année, celle-ci dépassait les 20 cm ! Ce phénomène est plutôt rare, et je ne me souviens pas avoir vu un tel hiver depuis 1985 ou 1986. C'est donc un événement assez exceptionnel, mais qui peut s'avérer tragique pour les espèces exotiques pas vraiment adaptées au froid, à l'instar du vairon de Chine.

D'où la photo de ce spécimen mort, pris dans la colonne d'eau entre deux épaisseurs de glace. On voit d'ailleurs les bulles et autres éléments piégés dans cette couche de glace, déjà bien réduite (la photo a été prise il y a maintenant une bonne semaine). Hélas, ce n'était pas le seul tanichthys mort, et j'ai pu en dénombrer près d'une dizaine. Difficile de savoir ce qui se passe sous les branchages, tout au fond du bassin. Peut-être qu'à cette profondeur (50 cm), certains poissons ont pu résister au froid et sortiront quand les températures seront bien plus clémentes. Si la température de l'air a été proche de 16, voire 18°C ces derniers jours, il faut tout de même un peu plus de temps pour que celle de l'eau remonte. D'autant que le froid s'est installé à nouveau depuis aujourd'hui !

Le suspense devrait certainement rester entier jusqu'à la fin avril, voire le début du mois de mai. Là, avec des températures de l'eau que j'espère supérieures à 10°C, je pourrai enfin voir si quelques tanichthys ont réchappé à ce dur hiver, ou au moins fouiller le fond du bassin pour retrouver éventuellement leurs restes.

Je donnerai des nouvelles sur ce blog en temps voulu. Affaire à suivre…

jeudi 23 février 2012

Bassins de Jardin est en kiosque

Voilà déjà quelques jours que le n°1 de ce nouveau magazine, édité par Animalia, est disponible en kiosque.
Attention, il devrait se trouver plutôt dans le rayon "Maison - Jardin", et non dans le rayon "Animaux" ou autres, à l'instar des autres titres tels que "AQUAmag" ou "Oiseaux Passion".
Bonne lecture !

vendredi 3 février 2012

Bassins de Jardin, le site est opérationnel !


Vous pouvez dès maintenant consulter le site de Bassins de Jardin, qui est opérationnel.

Un premier article ("Bassins de jardin, une oasis chez soi")est déjà en ligne, présentant les rubriques récurrentes de ce nouveau magazine dédié aux bassins, mares, étangs, piscines naturelles et autres types de pièces d'eau.

L'espace Boutique permet de retrouver les numéros en cours et d'autres publications dédiées au bassin, à commander sur le site d'Animalia Éditions.

Le premier numéro de Bassins de Jardin sort ce mois-ci dans les kiosques. On en reparle dès qu'il est disponible !

jeudi 2 février 2012

5 ans pour ZebrasO'mag !


Le magazine spécialisé en aquariophilie marine et récifale, ZebrasO'mag, fête très bientôt ses 5 ans d'existence, déjà ! Un numéro un peu spécial à ne manquer sous aucun prétexte.
Félicitations donc à toute l'équipe de "ZM", notamment à son rédacteur en chef, Philippe Royer, co-fondateur de ce magnifique magazine dont je me réjouis d'avance de fêter les 10 ans, les 15 ans et j'espère bien plus…
ZebrasO'mag est un bel exemple de réussite éditoriale, et montre qu'avec une rigueur, un contenu de qualité et une diffusion bien pensée, il est tout à fait possible de se faire une place dans la presse, même avec un thème aussi spécialisé que l'aquarium d'eau de mer.
J'ajouterais que c'est d'une part grâce à ce magazine, et d'autre part grâce aux conseils de Philippe ainsi que de Gireg Allain, que je me suis finalement lancé dans l'aventure marine chez moi. Mon installation est d'une taille très modeste, et surtout basée sur l'observation de petits organismes de Méditerranée. Mais c'est un début.
Donc, merci à eux pour leur précieuse aide, et encore joyeux anniversaire !

Pour ceux qui hésiteraient encore à commander ZebrasO'mag (on peut également l'acheter dans les bonnes boutiques d'aquariophilie récifale ; merci de consulter la liste des points de vente), voici le sommaire du n°20, qui sort prochainement :

Magazine

p. 4 Actuel - Cinq ans, ça se fête !

p. 8 Paroles d’expert - Jürgen Wendel, coralliculteur professionnel

p. 12 Aquacoulisses - Le Muséum-Aquarium de Nancy

p. 16 Science appliquée - Les poissons coralliens ne sont pas très colorés

Pratique

p. 18 Bocal récifal - L’aquarium simplement naturel

p. 22 Exemple à suivre - Stéphane ou la passion du poisson !

p. 26 Carnet de plongée - Un arc en ciel Fidjien

Technique

p. 30 Retour aux sources - La route des poissons, de la mer à nos aquariums

p. 36 Produit marin - Choisir un substitut planctonique

p. 42 Tendance - Les zéolithes en aquarium récifal

Vie marine

p. 46 Raretés - Acropora speciosa , Corythoichthys hematopterus et Laomenes pardus

p. 48 Mobile - Les Centropyge spp. de l’Océan Atlantique tropical et autres raretés

p. 52 Sessile - Lobophytum spp. : les durs à cuire de l’aquarium

p. 56 Resto & Véto - Vecteur, diagnostic et médication


Bonne lecture !

samedi 28 janvier 2012

Bibliographie mise à jour en ligne



Dernière partie encore active sur les pages Perso, la bibliographie, à consulter ici a été mise à jour.

Actuellement, seuls les livres disponibles sont mentionnés, avec les dernières parutions qui jusque là n'avaient pas été incluses (guides AQUAmag sur les Apistogramma, Scalaires, Arlequins et Corydoras).
Le titre Arlequins traite donc des espèces du genre Trigonostigma, avec l'espèce-phare T. heteromorpha. Un petit mot sur l'histoire de ce titre : il était plus facile de baptiser ce groupe par son nom commun, d'autant que pour beaucoup, ces poissons restent des rasboras… Problème, un livre intitulé "Les rasboras" aurait prêté à confusion : on pouvait alors s'imaginer que l'ensemble du genre était présenté. D'autres auraient pu nous reprocher un manque de rigueur, puisque de toute manière l'heteromorpha et autres espèces (T. hengeli, T. espei…) ne font plus partie de Rasbora. Tandis que si l'on parle d'arlequins au pluriel, on pense immanquablement à l'heteromorpha et autres petits Cyprinidés du genre Trigonostigma. Mais, histoire de compliquer un peu tout cela, il est à noter qu'actuellement certains scientifiques sont en faveur de réintégrer ce taxon dans Rasbora ! En attendant que tout le monde soit d'accord, ou presque, nous continuerons pour le moment à employer Trigonostigma.

Prochainement, j'ajouterai une liste d'articles parus dans divers magazines au fil du temps (Aqua Plaisir, AQUAmag, Tropical Fish Hobbyist, Habitat, Hydra, Aquarium Live…).

Je rappelle que cela ne concerne que ma propre bibliographie, absolument pas une sélection de titres rédigés par d'autres auteurs que je recommanderais.

Les mises à jour de cette bibliographie seront annoncées sur ce blog.

jeudi 26 janvier 2012

Les pages "persos" s'arrêtent…

Cela faisait déjà un an que mon site perso n'avait pas été mis à jour, le délaissant de plus en plus au profit de ce blog et autres activités…

J'ai donc décidé de l'arrêter. Les pages précédemment publiées ont été retirées, puisque certaines sont désormais obsolètes et que je ne voulais pas disperser l'information, surtout de manière anarchique. Hors de question de "laisser traîner" de vieux taxa ou autres infos "d'un autre temps" (et qu'est-ce que l'on vieillit vite, sur le Net !) Néanmoins, je reste disponible pour ceux qui désireraient récupérer certaines données ou informations.

Concernant les archives sur les Characiformes, initialement créées avec le Dr Jacques Géry, elles sont également hors-ligne. Toutefois, je pense qu'il est assez facile d'encore les consulter grâce aux pages "en cache" sur Google. Je réfléchis à un moyen de les actualiser pour les remettre à disposition, mais sous une forme plus ergonomique. Je vous préviendrai lorsque j'aurai trouvé la solution.

Il reste seulement la bibliographie personnelle en ligne. Elle sera mise à jour très prochainement (la dernière modif date pour le moment de… 2009 !). Je posterai un billet dès que ce sera fait.

Ph.C

vendredi 20 janvier 2012

Bassins de Jardin en précommande !

Animalia Éditions est fière de vous annoncer la prochaine arrivée de son nouveau titre "Bassins de Jardin", déjà disponible en pré-commande (attention : la livraison ne s'effectuera que courant février).


Évidemment, comme son nom l'indique, ce magazine est complètement dédié aux pièces d'eau naturelles comme artificielles, extérieures principalement, mais il devrait y avoir des "escapades" pour quelques réalisations en intérieur.
Les poissons et le milieu naturel ne sont pas non plus oubliés, loin de
là !

Pour vous faire une idée du sommaire, vous pouvez consulter la page de pré-commande où vous découvrirez les rubriques récurrentes et le détail du contenu du n°1.

Nous en reparlerons prochainement. N'hésitez pas à laisser vos premières impressions soit sur ce blog, soit sur la page d'Animalia Éditions.

Pour les amoureux du bassin, signalons qu'Animalia propose également une rubrique complète dédiée aux ouvrages sur le sujet. À consulter ici.

À très bientôt.

mercredi 18 janvier 2012

ZebrasO'mag n°19 - interview d'Yvan Perez (CoralBiome)

Dans le dernier n° de ZebrasO'mag, vous pouvez trouver une interview d'Yvan Perez, Maître de Conférence à l'Université de Provence et enseignant-chercheur que j'ai pu rencontrer à Luminy (Marseille).
En plus de ce statut prestigieux, le Dr. Perez est également le co-fondateur et associé d'une entreprise dédiée… à la culture de coraux !

Je vous invite donc à lire cet entretien et découvrir ses installations, où il explique sa vision passionnante des choses, notamment en proposant des invertébrés issus exclusivement de culture et en partie à destination du marché aquariophile. Car une autre part est destinée aux chercheurs dans le cadre de programmes Recherche & Développement.
Bien sûr, il reste à la source un prélèvement pour alimenter ces cultures, mais il est effectué dans des conditions responsables, grâce à des partenaires sérieux. Bref, cela permet un complément intéressant (voire une alternative) au prélèvement en milieu naturel.

Le Dr. Perez montre ainsi qu'il est possible de cultiver des coraux en France. Le but étant bien sûr que cela soit rentable et fasse des émules. Car nombreux sont les amateurs qui aimeraient un jour "passer de l'autre côté", en devenant professionnels pour produire du poisson d'ornement (eau douce comme eau de mer) ou des coraux à des prix concurrentiels dans l'hexagone. Certaines sociétés existent déjà, mais elles sont encore trop peu nombreuses par rapport aux besoins en aquariophilie (il est certain qu'avec de meilleurs protocoles de maintenance, et pas seulement chez les particuliers, ces besoins seraient réduits du fait d'une mortalité moindre !).

En attendant de pouvoir lire cet entretien, vous pouvez dores et déjà visiter le site de Coral Biome, l'entreprise créée par le Dr. Yvan Perez et Frédéric Gault. Vous y trouverez non seulement une boutique proposant des coraux, notamment du genre Ricordea (dont Ricordea Florida, originaire des Caraïbes), mais aussi une mine d'informations sur cette société. Pour avoir pu visiter les installations, j'ai été impressionné par la qualité de celles-ci. Rigueur et passion sont au rendez-vous…
De plus, le blog de Coral Biome est riche en dernières informations concernant le monde des invertébrés marins, avec une approche scientifique (mais très bien vulgarisée) particulièrement appréciable. À découvrir d'urgence, pour tous les amoureux de l'aquariophilie récifale, mais aussi pour tous ceux sensibles à la beauté du monde marin en général.

Vous pouvez également retrouver l'actualité du monde récifal sur le site de ZebrasO'mag.

mercredi 11 janvier 2012

Un nouveau magazine consacré… au bassin !

Courant février, Animalia Éditions aura le plaisir de vous faire découvrir un nouveau magazine !

Toujours orienté sur l'environnement, la faune et la flore, comme toutes les productions Animalia, ce nouveau titre sera exclusivement consacré aux pièces d'eau.

J'ai l'honneur de participer à la rédaction de ce nouvel opus.

Sans trop en dévoiler pour le moment, il est évident que ce magazine est conçu sur le même principe que d'autres titres, à l'instar d'AQUAmag ou encore de Zebras'Omag ; c'est-à-dire en sélectionnant rigoureusement des auteurs réputés pour leur sérieux et leurs compétences dans le domaine.

Bien sûr, le fait que l'équipe rédactionnelle soit aussi composée de passionnés du monde aquatique est un gage de sérieux, puisqu'il est évident que l'on parlera de végétaux, de poissons et autres organismes fréquentant le(s) bassin(s).

Le blog de Bassins de Jardin est encore en construction. Je vous avertirai de son ouverture officielle.

Quant au magazine papier, il sera à découvrir le mois prochain dans les points de vente habituels ! Rendez-vous en février.