mardi 24 septembre 2013

AQUAmag n°20, sorti !


De longs mois se sont écoulés depuis la dernière mise à jour de ce blog... Il est donc temps de réparer cela !

C'est l'occasion idéale de parler de la sortie en ce mois de septembre du n°20 d'AQUAmag.

Cela fait déjà 5 ans que le magazine existe, avec un n°1 (précédé d'un numéro zéro) paru en 2008.  Animalia Éditions proposait alors deux magazines : Reptil'Mag et ZebrasO'mag. AQUAmag est venu renforcer les titres de l'éditeur en proposant un contenu orienté eau douce (et saumâtre !), apportant ainsi un complément à ZebrasO'mag dédié exclusivement à l'aquariophilie marine.
C'est Philippe Royer qui a pris en charge la rédaction en chef d'AQUAmag — en plus de celle de ZebrasO'mag — depuis le n°0 jusqu'au n°7. Le magazine fut d'ailleurs élaboré, "inventé", par ses soins ainsi que par Gireg Allain, Directeur de Publication.
À partir du n°8, en 2010, j'ai été recruté pour prendre la relève. Car en plus de la rédaction en chef d'AQUAmag et de ZebrasO'mag, Philippe Royer devait également s'occuper du "petit dernier" parmi les magazines d'Animalia Éditions : Oiseaux Passion… entre autres projets !

C'est donc, pour votre serviteur, un 12ème opus publié avec ce numéro 20. Et une certaine fierté, grâce à des auteurs nationaux et internationaux qui font d'AQUAmag ce qu'il est.
On peut ainsi mentionner Juan Miguel Artigas Azas, ce spécialiste mexicain des Cichlidés qui nous fait l'honneur de publier son excellent reportage sur le rio Negro dans nos pages, incluant de nombreuses photos subaquatiques de Cichlidés, de Characiformes et autres poissons des eaux amazoniennes. Il s'agit ici de la deuxième et dernière partie de l'article, qui a débuté dans le n°19 d'AQUAmag. Un grand merci à Patrick de Rham qui a joué un grand rôle dans l'adaptation de ce reportage et qui faisait lui aussi partie de l'expédition.
Juan Miguel s'occupe également du site The Cichlid Room Companion, une référence dans le genre.

Pour en savoir plus sur le n°20 d'AQUAmag, avec notamment l'édito et le sommaire, c'est par ici !